Un apport empirique au concept de rationalité limitée.

Sauvez+les+hommesLa rationalité limitée en trois points ? Bien sûr, Herbert.

  1. L’être humain n’a pas la capacité cognitive de déterminer l’ensemble exhaustif de l’information pertinente pour une prise de décision optimale ;
  2. Même s’il avait cette capacité, il n’aurait pas la capacité de stocker cette somme d’information ;
  3. Même s’il parvenait à la stocker, il n’aurait jamais le temps de la traiter.

Lu aujourd’hui, sur LeMonde.fr :

Les Français âgés de 17 ans boivent moins d’alcool, fument moins de cannabis et de tabac, mais la consommation de cocaïne progresse.

Je vous laisse faire le lien entre les deux idées, et la conséquence sur la notion de “progrès”.

Advertisements
This entry was posted in À la petite semaine. Bookmark the permalink.

3 Responses to Un apport empirique au concept de rationalité limitée.

  1. jeanfou says:

    Je n’aurai qu’un mot :”Biceps”

  2. M.S. says:

    Muscle ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s